Aller au contenu
Le logo de Futures Numériques

Page Facebook Futures Numériques Compte Instagram Futures Numériques

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

NOTRE
PROJET

 

Cette plateforme est la représentation concrète d’un projet régional qui vise à participer à la féminisation des métiers du numérique par différents moyens :

  • l’orientation, la pédagogie,
  • les témoignages et
  • la mise en place d’échanges entre rôles-modèles et lycéennes pour inciter les jeunes filles à s’intéresser à ces métiers.

En parallèle de la plateforme, des ateliers in situ* ont lieu dans les lycées partenaires et les porteurs du projet seront également associé à des événements régionaux pour le faire connaître auprès du plus grand nombre.

En s’appuyant sur plus que 40 ans d’expérience en matière d’orientation non genrée ainsi que des partenariats préexistants avec les acteurs clefs du territoire que la Fédération des Centres d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles de Nouvelle-Aquitaine (FR-CIDFF NA) développe ce projet en consortium depuis décembre 2019. 

Néanmoins, et pour la force du projet, la FR-CIDFF NA n’agit pas seule puisqu’un comité scientifique se réunit tous les trimestres afin de participer au développement et à l’orientation de ce programme. Les expert.e.s du comité scientifique sont issu.e.s de strucutre du numérique, de l’orientation / éducation et du genre. Parmi ces structures : CIDFF Charente, CIDFF Dordogne, CIDFF Gironde, CIDFF Limousin, CIDFF de la Vienne, Cap Métiers, Direction Régionale des Droits des Femmes et de l’Egalité, Fondation JAE, Région Académique Nouvelle-Aquitaine, Ecoles 3IL, Académie de Poitiers, Université de Bordeaux, Université de Limoges, ALIPTIC, AFDET, Centre de Recherche de Sémiotique de l’université de Limoges, Education Nationale – Rectorats des académies de Bordeaux, Poitiers et Limoges, FAB DU NUM, ONISEP, Région Nouvelle-Aquitaine, DIRECCTE…

                           in situ*: dans les lycées

 

Le projet a pour objectif de participer à la féminisation des filières, il permet de travailler sur le déséquilibre de la représentation des femmes dans ces domaines.

Par ailleurs, et pour la première fois, des outils d’orientation seront coconstruits entre les professionnels du secteur et les lycéennes elles-mêmes pour les impliquer dès le début à la mise en œuvre des propositions. C’est une approche différenciant et innovante permettant l’inclusion réelle des publics touchés.

L’une des actions du programme est également de coordonner et s’associer aux acteurs et actrices engagé.e.s dans la démarche afin de ne pas entrer en concurrence mais bien harmonier à
échelle régionale dans une recherche de complémentarité.

NOTRE
OBJECTIF